top of page
  • Photo du rédacteurÊtre Ici Maintenant

Le Burn-Out


Je reçois beaucoup de personnes en soin qui souffrent de Burn-Out. Dans cet article, je ne pourrai pas tout détailler mais seulement schématiser car chaque personne est unique.

Lors de mes formations « Harmonisation Energétique/Soins Alchimiques » et « Reconnexion à Soi », j’ai l’habitude de dire « Vive le Burn-Out ! ». Je sais bien que mes propos peuvent en choquer certains surtout quand on passe par là, ce n’est pas drôle. Je vais vous expliquer pourquoi je dis cela.


Définition :


Le verbe « to burn out » signifie littéralement « griller » (un circuit électrique, une prise), « brûler » ou encore « s’user », « s’épuiser » en raison de demandes excessives d’énergie, de force ou de ressources.

À l'origine, Burn-Out est un terme de l'industrie aérospatiale. Il désigne une fusée qui décolle, dont le carburant vient à s’épuiser avec comme conséquence la surchauffe du moteur et le risque d’explosion de l’engin.


Le burn-out est un processus qui s’installe progressivement chez des individus qui sont soumis de manière prolongée à du stress qu’ils ne contrôlent pas.

Il serait la résultante d’un stress chronique dans le travail, sans que la tension chez la personne ne puisse véritablement se relâcher.

Cet état d’épuisement progressif des ressources peut mettre beaucoup de temps à se développer (des mois, voire des années) …


Il n’existe pas un seul type de burn-out. L’arrivée de celui-ci ainsi que les raisons qui peuvent l’expliquer sont nombreuses et peuvent varier d’une personne à l’autre.

Il existe également différents niveaux d’intensité et de gravité.


Le burn-out évolue par étapes et il est donc très important de réagir suffisamment rapidement pour ne pas évoluer vers un « burn-out complet » qui peut être très lourd de conséquence sur le plan physique et psychologique.

Une personne qui présente des signes qui interpellent va voir ses difficultés s’accentuer et son état se dégrader si rien n’est mis en place pour l’aider. La fatigue se révèle au fur et à mesure de l’évolution du problème.

Lorsque l’épuisement émotionnel est trop fort, ce sont les relations avec les autres qui vont devenir extrêmement difficiles jusqu’au risque d’aboutir à un dégoût complet de son travail et à une grave altération de la confiance en soi et de ses capacités.


Le burn-out n’est généralement associé qu’au domaine professionnel.

Il peut néanmoins toucher les personnes qui ne travaillent pas ; par exemples, un parent au foyer, un aidant naturel qui s’occupe de son conjoint ou enfant malade, une personne s’investissant dans le domaine associatif, un écolier, un étudiant…

Ou alors, il peut-être plus global et toucher tous les domaines de la vie (familial, affectif, relationnel, professionnel, …), se fait passer par ce qu’on appelle « la nuit noire de l’Âme » en spiritualité…


Phases du burn-Out :


Causes du Burn-Out :


Les causes extérieures à nous-même :


- Une surcharge de travail ou de tâches :

Plus nous sommes efficaces et rapides dans le travail, plus on nous en donne. Quoi de plus normal pour le patron que de faire cela ! Les « 35 heures » ont réduit le temps de travail, la diminution du temps de pause, les salaires, mais pas la charge de travail. Productivité oblige !


- Des tensions entre collègues :

Nous sommes dans un système pyramidal ancestral qui nous a conditionné à la compétitivité. Le système de notation perdure et avec cela, les comparaisons et les jugements entre collègues, le manque de temps pour communiquer, … d’où les conflits


- Des objectifs inatteignables ou confus dictés par la législation, les profits, l’économie, …


- L’insécurité de l’emploi avec notre situation économique très précaire, martelée à longueur de temps par les médias


- Une perte de repères qui arrive quand les valeurs de l’entreprise changent (la productivité, la rentabilité et le travail administratif prend le pas sur les soins et le temps accordé aux patients à l’hôpital, par exemple) et que nos actions ne sont donc plus en adéquation avec nos valeurs


- Le manque de temps et donc de réflexion sur nos pratiques nous empêchent donner du sens à ce qu’on fait

Devant une charge de travail trop importante, on est épuisé et on connaît alors un surmenage. La personne entre alors dans un état d'épuisement aussi bien sur le plan physique que sur le plan émotionnel et mental pouvant parfois mener à un épisode dépressif.


Les causes internes à nous-même qui se résume en une méconnaissance globale de Nous-même ou un déni de Nous-Même en ce qui concernent :


- Notre Intérieur car tout est fait pour attirer notre attention sur l’Extérieur, nous disperser et ne pas nous recentrer sur nous-mêmes et ce qui suit :


- Nos valeurs : quand nos actions ne correspondent plus à nos valeurs


- Nos croyances, nos pensées conscientes ou inconscientes qui vont dicter nos émotions et donc nos comportements


- Nos limites : contrairement à ce que l’on croit, nous sommes très tolérants, nous acceptons beaucoup de choses et parfois jusqu’à l’intolérable, ce qui fait que nous ne nous respectons pas


- Nos besoins : nous ne respectons plus nos besoins de calme, de repos, d’harmonie, de compréhension, de sens …


- Notre raison d’être ou d’exister, ce qui nous fait prendre des rôles, nous empêche d’être qui nous sommes vraiment et de faire ce que nous souhaitons vraiment, ce qui nous met en joie


Ce document « Connaissance de Soi » est issu du support de stage « Reconnexion à Soi »


De plus, se rajoute le besoin occulté de comprendre « comment fonctionne notre monde », quelles en sont les règles du jeu et de mettre du sens à notre vie dans ce monde.



Signes du Burn-Out :


Le Burn Out survient dans un contexte de stress chronique. Il résulte d’un processus lent de dégradation du rapport de l’individu à son travail ou ses tâches à réaliser.

D’installation insidieuse et progressive, les manifestations du Burn-Out sont diverses et plus ou moins importantes.


- Épuisement

Un état de fatigue constant non soulagé par le repos peut se traduire rapidement par un épuisement mental et émotionnel.

Le manque d'énergie et le manque de sommeil font augmenter la sensation d’être débordé et surchargé.

En cas de surcharge de travail, il est difficile de se reposer et de récupérer des forces.


- Manque d'enthousiasme au travail

Le stress, la frustration, le manque de reconnaissance, la dévalorisation peuvent entraîner une difficulté à se lever, un manque d'enthousiasme, une négativité, une prise de distance sur le plan émotionnel qui peut se développer au fur-et-à mesure du temps et conduire aux sentiments de vide, de ne plus rien ressentir, de dépersonnalisation (agir comme un robot) et à l’impression de non-existence.


- Performance réduite au travail

Des difficultés de concentration et d’attention induisent des oublis et de mener à bien vos projets dans les délais imposés. Le Burn Out affecte la capacité des personnes à gérer leur stress. Ainsi, plus on est stressé, plus il est difficile de gérer les nouveaux facteurs de stress.

Ce qui entraîne un sentiment d’échec et d’incompétence voire le syndrome de l’Imposteur (avec le travail excessif) et une forte baisse de l’Estime de Soi qui peut finir pas s’étendre dans tous les domaines de la vie.


- Inquiétude et anxiété

L’anxiété et l'inquiétude concerne les performances et les capacités. Les inquiétudes peuvent se calmer lorsque nous rentrons chez nous mais reviennent instantanément en pensant à votre travail. Le burnout est associé au développement de troubles de l'humeur, de symptômes dépressifs et d'anxiété qui sont engendrés par trop de pensées négatives, de dévalorisation, …


- Troubles du sommeil

Le stress et les ruminations des pensées affectent le sommeil comme des insomnies ou des difficultés à s’endormir, des réveils nocturnes ou précoces sans pouvoir se rendormir car le cerveau est trop agité.


- Symptômes physiques

Le stress chronique peut provoquer des symptômes physiques tels que des maux de tête (dus à la tension) et des migraines, des maux de dos, des problèmes de peau, douleurs généralisées, …


- Irritabilité et troubles de l’humeur

Tout vous agace et vous êtes très souvent de mauvaise humeur sans raisons évidentes. Vos relations amicales et amoureuses peuvent devenir conflictuelles.



Personnes touchées par le Burn-Out :


Certaines professions sont plus « à risque » que d’autres, notamment celles :

- à fortes sollicitations mentales, émotionnelles et affectives

- à forte responsabilité notamment vis-à-vis d’autres personnes

- où l’on cherche à atteindre des objectifs difficiles, voire impossibles

- où il existe un fort déséquilibre entre les tâches à accomplir et les moyens mis en œuvre

- où il existe une ambiguïté ou un conflit de rôles

Certaines personnes sont plus « à risque » que d’autres :

- ayant des idéaux de performance et de réussite ou ayant un but de perfection

- liant l’estime de soi à leurs performances professionnelles ou un autre domaine (ex : famille)

- sans autre centre d’intérêt que leur travail ou autre activité

- se réfugiant dans leur travail et fuyant les autres aspects de leur vie


Donc, tout le monde peut être touché, que ce soit dans n’importe quel métier, activité ou mission que l’on s’est fixée.



Avantages du Burn-Out :


Je sais que c’est un peu dur de parler d’avantages ou de bénéfices, mais il y en a toujours et sont la plupart du temps inconscients. Le principal avantage est l’arrêt du travail ou de l’activité. Même s’il est refusé par la personne, la valeur « Travail » étant prioritaire à la valeur « Santé », le corps manifestera alors des symptômes physiques invalidants.


L’arrêt de travail est donc indispensable pour :

- Passer du temps pour un retour à Soi, à ses priorités, ses valeurs prioritaires, à ce qui est essentiel

- Faire une introspection, comprendre la raison du Burn-Out

- Prendre le temps pour sa Famille et ses Proches

- Conscience que le travail ou cette activité ne correspond pas ou plus à nos valeurs ou que nous pouvons modifier notre façon de faire et de penser

- Conscience que ce n’est pas le bon chemin

- …


Solutions :


- Accepter sa situation

- S’éloigner de la source de stress (arrêt de travail ou de l’activité)

- Prendre du temps pour se reposer et prendre soin de son corps physique

- Prendre soin de son mental et modifier ses pensées et ses croyances erronées

- Accueillir ses émotions et les exprimer

- Respecter ses valeurs

- Exprimer, satisfaire ses besoins et y accorder du temps

- Comprendre les sources de déclenchement

- Mettre à jour sa façon de penser et prendre de nouvelles habitudes

- Développer la connaissance de Soi-Même, de ses limites

- Apprendre à savoir dire non, à s’écouter

- Comprendre sa raison d’être sur Terre


Si vous avez ces symptômes, il est nécessaire de consulter un médecin.



Pour conclure, je pense que le Burn-Out, même si il est extrêmement douloureux, permet de retourner à Soi, à ce qui est essentiel pour Soi et d’avancer.

La clé, c’est vous et la connaissance que vous avez de vous.

A bientôt.

Christine



143 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page