top of page
  • Photo du rédacteurÊtre Ici Maintenant

Géobiologie Sacrée : les édifices chrétiens


En stage de Géobiologie Sacrée, nous visitons et étudions les phénomènes géobiologiques présents sur les lieux sacrés.. Bien sûr, nous étudions aussi les édifices religieux et la question qui ressort beaucoup est : "Quelle est la différence entre une église, une basilique et une cathédrale ?"

Je vous propose donc une réponse écrite.


Eglise :


Une église est un lieu de culte dont le rôle principal est de faciliter le rassemblement d'une communauté chrétienne. Sa construction est commanditée par le clergé, financée par les dons, réalisée par des artisans. Son ordonnancement architectural a évolué au fil des siècles selon son importance et sa fonction.


Cathédrale :

 

Une cathédrale est, à l'origine, une église dans laquelle se trouve le siège de l'évêque (la cathèdre) ayant la charge d'un diocèse. Le mot renvoie donc à une fonction et pas à une forme spécifique d'église. La cathédrale est en usage dans l'Église catholique, l'Église orthodoxe, la Communion anglicane et l'Église luthérienne.



Basilique :

 

Une basilique, dans l'Église catholique romaine, est une église remarquable par sa valeur commémorative, consacrée à un aspect du mystère chrétien ou au culte d'un saint particulièrement vénéré. Des privilèges particuliers (indulgences) sont accordés à ceux qui viennent y prier ou y célébrer, afin d'y attirer les fidèles, ou d'y organiser des célébrations importantes (pèlerinage, vénération de reliques). Le titre de basilique donne préséance sur les églises d'un diocèse, et parfois d'une région, à l'exception de la cathédrale.



Le diocèse (du latin : diœcesis ou diocesis, qui vient lui-même du grec ancien dioíkêsis, « administration, gouvernement ») est à l'origine une circonscription territoriale de l'Empire romain conçue sous Dioclétien, à la fin du IIIème siècle.

Le terme a été adopté par l'Église catholique pour désigner le territoire canonique d'un évêché, qui était initialement appelé paroisse. C'est donc le territoire placé sous la responsabilité d'un évêque. Dans les Églises orthodoxes on utilise le terme de métropole, à la tête de laquelle siège le métropolite. Il y a des diocèses dans les Églises anglicanes et luthériennes. 


On distingue les basiliques majeures (quatre églises de Rome) et les basiliques mineures.

Les basiliques majeures et certaines basiliques mineures possèdent depuis des temps très lointains le titre de basilique et les privilèges qui y sont attachés.

Les autres basiliques doivent leur titre et leurs privilèges à une décision du pape.

 

Par extension, certaines églises remarquables sont également appelées basiliques (par exemple Sainte-Sophie à Constantinople). Cependant cette dénomination peut prêter à confusion entre le plan architectural classique de la basilique (plan basilical), le titre attribué par la papauté et cette extension.

 


Basilique Sainte-Sophie à Constantinople
Basilique Sainte-Sophie à Constantinople


Le responsable (curé) d'une basilique porte le titre de recteur ou de recteur-archiprêtre si la basilique est également une cathédrale. Certains recteurs ne sont pas placés sous l'autorité d'un évêque. C'est le cas notamment de la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre qui dépend directement de la Conférence des évêques de France et du pape, non de l’archevêque de Paris.

 

 

Abbaye :

 

Une abbaye (du latin : abbatia) est un monastère de moines ou moniales catholiques placé sous la direction d'un abbé — « père » en araméen — ou d'une abbesse, l'abbé étant le supérieur tout en étant « père spirituel » de la communauté religieuse, suivant les indications données au chapitre 2 de la règle de saint Benoît (du moins dans le monachisme occidental).

 

 

Monastère :

 

Un monastère est un ensemble de bâtiments où vit une communauté religieuse de moines ou de moniales. Il en existe dans les religions chrétienne et bouddhiste.

De par son organisation, on peut parler d'abbaye si l'établissement religieux monastique est dirigé par un abbé, ou de prieuré s'il est de moindre importance. Le prieuré est souvent dépendant d'une abbaye ou d'un autre monastère.


Les monastères des ordres militaires du Moyen Âge sont appelés « commanderies ».



Les Bénédictins ou Prémontrés habitent des abbayes ou des prieurés, tandis que les résidences des ordres mendiants tels que les Franciscains ou les Dominicains sont dénommées couvents.


Chapelle :

Une chapelle est un édifice religieux et lieu de culte chrétien qui peut, selon le cas, constituer un édifice distinct ou être intégré dans un autre bâtiment.

On désigne comme chapelle soit un édifice religieux secondaire dans une paroisse, soit un lieu de culte au sein d'un bâtiment ou d'un ensemble de bâtiments ayant une fonction précise (château, hôpital, école, cimetière, etc.). Le plus souvent les chapelles sont situées sur les bas-côtés d'une église, on parle alors de chapelles latérales.

 

 

J'espère que cet article vous a plu. N'hésitez-pas à partager et commenter.

A bientôt pour de nouvelles aventures.

Christine



399 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Opmerkingen

Beoordeeld met 0 uit 5 sterren.
Nog geen beoordelingen

Voeg een beoordeling toe
bottom of page